L’infidèle – ÉPISODE 6

L’infidèle – ÉPISODE  6 –L’oubli

Éva traversa le hall de l’établissement financier dans lequel travaillait son bien-aimé. Stan était un trader hors pair et évoluait dans le monde de la finance avec une aisance qui le rendait un peu prétentieux. La dent acérée, c’était un requin redoutable.

À 55 ans, il avait l’expérience que les débutants lui enviaient. Son âge était entre autres une des raisons pour lesquelles Carl voyait d’un mauvais œil sa relation avec Éva et son admiration trop voyante pour Éléonore. Le stéréotype parfait, cinquantaine passée, requin de la finance, riche et amateur de jeunes et jolies femmes. C’était suffisant pour que Carl n’eût jamais pris la peine de vraiment le connaître.
Eva se présenta à l’accueil et demanda à voir Stan. L’hôtesse l’invita à patienter quelques secondes le temps de vérifier s’il était bien revenu.

-Comment ça, revenu ? demanda Eva
-Monsieur Richard a dû s’absenter il y a un peu plus d’une heure, j’appelle sa ligne directe.

Eva fut envahie par un sentiment désagréable sans vraiment savoir à quelle catégorie elle pouvait bien associer ce sentiment.

-Je suis désolée, il ne répond pas. Je peux prendre un message ?
-Non merci, je vais le joindre sur son portable.

Eva sortit, s’engouffra dans sa voiture et appela Stan. Pas de réponse. Elle prit la direction de leur appartement.

*******

Carl s’était ravisé en chemin. Pas question de rentrer. Il était bien décidé à terminer sa conversation avec Anna. Abattu comme il était, le ton serait beaucoup moins explosif que lors de sa dernière visite. Sa priorité était désormais sa femme. Il fallait malgré tout qu’il démêle ce sac de nœuds qui le rendait fou. Anna aussi le rendait fou, fou d’amour, il en avait conscience et pourtant, il aimait sa femme éperdument. Comment était-ce possible ? Comment avait-il pu se retrouver dans une telle situation ?
Il se remémora sa rencontre avec Anna. Une nymphe, apparue comme par enchantement et qui l’avait captivé au premier regard. Ce fut irrésistible, inévitable. Lors d’un séminaire, il y a 6 mois, Carl accompagné de son collègue et meilleur ami Jimmy avait voulu se changer les idées dès la fin d’une conférence. Ils avaient choisi de se divertir au bowling. À leur arrivée, ils prirent place à une table face aux pistes afin de boire un verre avant d’entamer quelques parties. Elle était là, belle, pétillante, sourire aux lèvres. Elle s’amusait comme une enfant dans le corps d’une femme sublime. Sur la piste avec une amie, elle prenait un plaisir spontané à faire tomber les quilles. Jimmy dû claquer des doigts pour sortir son ami de sa rêverie. Dès lors, ils s’étaient pris tous deux au jeu le temps d’une soirée, juste pour le plaisir sans imaginer un instant la tournure que celle-ci prendrait au premier abord sans arrière-pensée. Anna avait vu que cet homme la regardait avec attention. À ce moment précis, il était trop tard, Carl allait indubitablement sombrer dans le tourbillon de l’exaltation et de l’excitation du jeu de la séduction.
Tout dans l’attitude d’Anna invitait Carl à l’aborder. Dans un élan de folie douce avec cette assurance presque prétentieuse qui caractérise le mâle en quête de reconnaissance, il s’autorisa un contact. Plutôt que de prendre une piste, ils se convièrent tous deux sur celle des filles. Dans un éclat de rire, celles-ci acceptèrent avec un plaisir non dissimulé. Ce fut le début d’une soirée récréation si agréable qu’ils avaient l’impression de tous se connaître depuis longtemps. La soirée se termina par un dernier verre. L’insistance du regard d’Anna, ses yeux noisette malicieux et enjôleurs enchaînaient Carl à sa chaise. Il ne voulait plus partir, il se sentait si bien. Pas de travail, pas de stress, pas de pression, loin du quotidien rébarbatif et du manque de peps de sa vie privée. Les conditions idéales pour céder à la tentation. Jimmy avait déjà conclu avec l’amie d’Anna et abandonna Carl et sa muse devant leur verre pour s’éclipser au bras de sa nouvelle conquête. Le célibataire beau gosse avait encore frappé !
À aucun moment Jimmy n’aurait imaginé que Carl trompe Éléonore. C’est seulement le lendemain que les compères se confiant l’un à l’autre avaient parlé de leurs nuits respectives. Jimmy choqué avait pensé que cet écart conduirait Carl à réaliser que seule sa femme comptait pour lui, mais le charme naturel d’Anna et sa fraîcheur détournaient Carl du droit chemin. Plusieurs fois il avait voulu mettre un terme à cette relation, tout comme Anna quand elle avait su qu’il était marié, mais c’était plus fort qu’eux, dès qu’ils se voyaient, l’idée de la rupture était une torture.
Le téléphone portable de Carl sonna :

-Carl, c’est Éric. Éléonore s’est réveillée. Il faut que tu viennes.
-Tout va bien ?
-Oui, rassures-toi, mais il semble que sa mémoire soit affectée par le choc.
-Elle a perdu la mémoire ?
-Pas tout à fait, c’est compliqué. Rejoins-moi à l’hôpital. Je t’expliquerai. Je t’attends.

Il fit demi-tour et se rendit à l’hôpital à une allure d’escargot. Plongé dans ses pensées, il ne s’était pas rendu compte de la lenteur de la circulation. Arrivé enfin au feu tricolore celui-ci passa au rouge. L’énervement remontait petit à petit, ses doigts commençaient à tapoter le volant. La pression et l’attente lui firent faire l’impensable. Il passa la première, écrasa l’accélérateur et démarra en trombe au feu rouge. Il évita de justesse un véhicule qui traversait le carrefour en donnant un coup de volant et renversa un conteneur de poubelles. Ouf ! Il venait d’éviter le pire. Enfin, c’est ce qu’il croyait… Il aperçut deux motards dans le rétroviseur. Sans aucun doute, c’était pour lui. Il réalisa la bêtise de son geste. Sa femme avait été transportée à l’hôpital ce même jour pour avoir brûlé un feu rouge. Résigné, il se gara dès qu’il put et fut très vite rattrapé par les motards. La galère commençait. Il allait devoir se calmer.

-Bonjour monsieur, papiers du véhicule s’il vous plaît.

Carl s’exécuta.

-Je suis désolé, on m’attend à l’hôpital. Ma femme a eu un accident aujourd’hui même et vient seulement de se réveiller.
-Je comprends bien monsieur, mais votre comportement a mis d’autres automobilistes et passants en danger. Et vous me dites que votre femme a eu un accident aujourd’hui ? Que s’est-il passé ?

Carl baissa la tête, conscient que sa réponse allait choquer l’agent :

-Elle a brûlé un feu rouge, dit-il en articulant à peine.
-Je ne vous félicite pas ! Vous souhaitiez la rejoindre en ambulance peut-être ?

Devant l’ironie du motard Carl perdit son calme :

-Monsieur l’agent est très drôle ! Monsieur l’agent retarde un citoyen fou d’inquiétude attendu à l’hôpital par sa femme qui a besoin du réconfort de son mari.
-Calmez-vous, je comprends votre situation mais je vais devoir procéder à un test d’alcoolémie et vous verbaliser pour conduite dangereuse et pour outrage à agent si vous ne vous calmez pas !
– Comment voulez-vous que je me calme merde ! Arrêtez de faire chier les honnêtes gens et allez casser du délinquant !

Le deuxième motard qui n’avait rien dit jusqu’à présent ouvrit la portière de la voiture de Carl :

-Sortez du véhicule !
-Aller, s’il vous plaît, il faut vraiment que je me rende à l’hôpital.
-Je vous ai demandé de sortir du véhicule, tout de suite !

Carl vociférait toutes sortes de noms d’oiseaux à l’intention des deux motards sans vouloir obtempérer. Il sentit une main très ferme l’attraper par l’épaule et le forcer à sortir. Ne se laissant pas faire, il se retrouva face au capot, les mains derrière le dos, menotté ! Le deuxième motard appela le central pour que l’on vienne chercher le contrevenant. Carl allait devoir s’expliquer au poste de police. Son impulsivité avait encore eu raison de lui. La danse des questions incessantes recommençait. De quoi se souvenait Éléonore exactement ? De qui ? Sa mémoire était-elle altérée définitivement ou seulement pour quelques temps ?

A SUIVRE…    OW_banner_96438

Envie de changer la suite ? Laissez moi un commentaire 🙂

[Inspiré par Bernieshoot] *voir commentaires épisode 5

Suivez moi sur les réseaux sociaux 🙂

facebook-icon-logo-vector   twitter-bird-icon-logo-vector-400x400   google+-logo   instagram   pinterest-retro-icon   tumblr-logo   rss_logo  Suivez-moi sur Hellocoton

Publicités

2 réflexions sur “L’infidèle – ÉPISODE 6

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s