Se démarquer, être différent, la clé de la réussite ?

 

Les contradictions

Dans n’importe quel domaine, afin de toucher au but, il faut se démarquer comme le dit l’expression. Il faut donc être différent, faire autre chose, faire mieux. Parallèlement, des codes sont appliqués dans pratiquement tous les domaines. Comme par exemple avoir une ligne éditoriale sur un blog, porter un costume cravate pour une fonction précise, utiliser une formule de politesse plutôt qu’une autre à la fin d’une lettre, habiller un petit garçon en bleu et une petite fille en rose ou encore porter tel ou tel vêtement parce que c’est tendance. Bref, tout un tas de codes devenus quasi obligatoires si on veut avoir une chance d’être reconnu par ses semblables.

La question est : qui a dit que… ?

Qui a dit que l’on devait traiter d’un seul sujet sur son blog ? Qui a dit que parce que l’on est banquier ou commercial nous devons porter un costume ? Qui a dit qu’à la fin d’une lettre nous devons plutôt écrire cette formule plutôt qu’une autre ?  Qui a dit que le bleu était pour les garçons et le rose pour les filles ? Qui a dit que l’on devait s’habiller de telle manière ?

Trouvez la réponse à ces questions, en particulier celle qui concerne la mode et les codes vestimentaires et vous constaterez que ces personnes n’ont rien de plus ou de mieux que vous à leurs débuts si ce n’est d’être différents et d’avoir envie d’en faire un atout, d’avoir eu le courage de décider, de dire « et si on faisait comme ça pour être meilleur, pour sortir du « déjà vu » ? »

Je prends l’exemple de la mode. Toutes ces personnes qui s’habillent « comme ci » ou « comme ça » parce que c’est tendance ne manquent-ils pas de personnalité ? Pourquoi vouloir être habillé comme tout le monde ? Parce-qu’un type ou une nana sortis de nulle part il y a 20 ans a dit que c’est comme ça qu’il fallait faire car ils se sont fait un nom ou une fortune ? Parce que chaque année cette personne dit « Voici la nouvelle collection, c’est ce qu’il faudra porter cet été ou cet hiver » tout ça pour ne pas être en marge pendant qu’ils se nourrissent de la bêtise dont nous faisons preuve en les écoutant ? Ce qui voudrait dire qu’il ne faut justement pas faire comme tout le monde pour que tout le monde fasse comme vous voulez le faire, vous me suivez ou pas là ?  🙂

 

De  quel côté est-on ?

Mais alors toutes ces personnes que beaucoup d’autres envient car elles sont soi-disant bien dans leurs baskets, le sont-elles vraiment ? Ces personnes qui suivent  les codes seraient-elles capables d’inventer, de créer, d’innover ? Un mouton ne crée pas, il se fait tondre et attends la prochaine collection pour se faire tondre à nouveau. Il lui arrive de bêler mais sans jamais se rebeller. Est-ce donc ça, les gens bien dans leurs pompes ?

Il est vrai que certaines réussites ont été obtenues en suivant des règles élémentaires. Mais encore une fois, la source de ces règles élémentaires est celle de celui qui a réussi, donc qui a pris des décisions différentes de ce qui se faisait à ce moment là. On peut constater que cette réussite est souvent due à l’innovation.

En résumé, on vous demande de suivre les codes des autres afin que ceux-ci puissent innover  sans cesse tranquillement en vous laissant continuer à les suivre. Ils restent donc meneurs et vous restez les moutons qui paissent dans une prairie qui n’est pas la vôtre en vous nourrissant d’une herbe que vous n’avez pas fait pousser.

Pour se démarquer, il faut donc être un décideur, je dirai même un visionnaire et ne pas avoir peur de casser les codes. La seule difficulté que vous pourrez alors rencontrer sera le découragement produit par toutes ces personnes trop cartésiennes, trop terre à terre voir envieuses de ne pas avoir votre pugnacité, de ne pas avoir les idées, la force d’entreprendre ou simplement de ne pas être différent. Servez-vous de cette difficulté, de ces esprits qui parlent mais qui ne créent jamais et préfèrent par dépit décourager ceux qui construisent.

 

Des conseils, oui, quelqu’un à copier, non

La différence est une force. Alors je ne ferai pas de ce blog ce que les autres veulent que j’en fasse. Je ferai de celui-ci un endroit où l’on aime revenir et échanger, peu importe le temps que ça prendra. Pourquoi ferai-je un blog comme les autres ? Quel en serait l’intérêt pour mes lecteurs si mon contenu est le même que mon voisin ?

C’est pour cette raison que j’explique sur la page « Je vous offre la Corse » comment seront utilisés les dons qui seront fait pour me soutenir.

Pour une fois, utilisons les dons autrement. Chaque fois que ceux-ci le permettront, ils serviront à donner du rêve à ceux qui m’aident à réaliser le mien, éditer mon premier livre 🙂

En faisant grandir suffisamment ce blog, je permettrai à l’un d’entre vous, chaque année grâce aux dons, de venir passer une semaine de vacances sur cette île merveilleuse que j’habite: La Corse !

Voilà qui est peu conventionnel me direz-vous ? C’est là tout le sujet de cet article !

A bientôt 🙂

Suivez moi sur les réseaux sociaux:-)

facebook-icon-logo-vector   twitter-bird-icon-logo-vector-400x400   google+-logo   instagram   pinterest-retro-icon   tumblr-logo   rss_logo  Suivez-moi sur Hellocoton

*Note: le menu de navigation de ce blog se trouve en  haut à droite (le petit carré)

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s